ENGAGÉ·ES

Rencontre avec Guillaume Labarde et Patricia Bardin de l’association Halage

 

Halage 3F
© Maxime Bessières

Créée en 1994, Halage est une association qui soutient l’insertion professionnelle des personnes désireuses de trouver un emploi stable. Elle organise des chantiers d’insertion en espaces verts dans toute l’Île-de-France, afin de permettre à ces publics d’acquérir une expérience professionnelle valorisante.

Quelle est la mission de Halage et quels sont vos rôles au sein de l’association ?

Patricia : Halage accompagne des chômeurs et chômeuses inscrit·es chez Pôle Emploi dans leur insertion ou réinsertion professionnelle : nous engageons avec elles des contrats de travail de deux ans maximum, durant lesquels nous essayons de débloquer les freins à leur embauche. Nous leur donnons l’occasion d’acquérir une expérience professionnelle, en l’occurrence dans les espaces verts.

Nous sommes financés par l’État, par la mairie de Gennevilliers, par le Fonds Social Européen et par 3F.

Pour ma part, je suis responsable de l’accompagnement des salarié·es en contrat d’insertion chez Halage. En plus des chantiers d’insertion, nous proposons aux personnes que nous accompagnons des entretiens individuels afin de faire avancer leur projet, des ateliers collectifs de formation ou encore des visites culturelles.

Guillaume : Avec Patricia, nous avons des rôles différents, mais complémentaires. En tant qu’encadrant technique, je suis sur le terrain : je travaille au quotidien aux côtés des personnes que nous accompagnons. Les chantiers d’entretien d’espaces verts permettent aux salarié·es de reprendre confiance en leurs capacités tout en participant à l’embellissement de leur quartier.

Qu’est-ce qui caractérise l’engagement de Halage ?

Guillaume : Chez Halage, nous accordons une grande importance à la transmission du savoir-faire. La plupart des salarié·es qui viennent travailler chez nous ne connaissent pas le métier et c’est le rôle de l’encadrant·e de leur apprendre. Nous faisons en sorte que les personnes avec lesquelles nous collaborons aient acquis suffisamment d’expérience et de confiance en elles pour trouver plus facilement un emploi à l’issue des deux ans passés avec nous.

Patricia : C’est un engagement visible. Les personnes qui entretiennent les espaces verts du quartier voient le fruit de leur activité et les bénéfices pour la population locale : cela est très gratifiant. Les salarié·es sont le visage de l’association : si des entreprises choisissent de faire appel à nous pour leurs espaces verts, c’est parce que nos collaborateurs et collaboratrices sont investi·es et motivé·es.

Quels sont les objectifs de Halage pour le futur ?

Guillaume : Nous avons renouvelé notre contrat avec 3F. Désormais, en plus de l’entretien courant, nous souhaitons créer des espaces verts : plantations d’arbustes, de rosiers, de gazon… Cela va donner une dimension nouvelle à notre mission et c’est une opportunité pour les salarié·es, qui pourront acquérir davantage de compétences.

Patricia : On espère recruter de nouvelles personnes sur des chantiers d’insertion et continuer à les aider à se lancer dans un projet professionnel qui leur plaît.

 

 

Top articles